On le sait tous, les problèmes de fuite d’e-liquide peuvent être très agaçant et frustrant.
Qui n’a jamais rencontré un problème de fuite de liquide sur sa cigarette électronique ?
Ne vous inquiétez pas, plus besoin de jeter votre e-cigarette, il vous suffit juste de suivre ces quelques conseils.

Premiers secours:
Condensation :
C’est ce qui se passe quand on accouple un drip tip long et fin et une vape en sub-ohm, une fois la température redescendue, il restera sur les parois des résidus de vapeur qu’on inalera sous formes de liquide lors de la prochaine bouffée.
Pour y faire face il vous suffit soit de choisir un drip tip moins long soit d’utiliser un essuie tout qui enlèvera à son passage toute trace de liquide.

Les airflows se noient :
Le drip tip ne possède pas le monopole des fuites, quelque fois le liquide peut aussi ressortir par les airflows.
Les changements d’altitude ou de température provoquent souvent des fuites de liquide.
Pensez donc à vider et nettoyer votre clearomiseur avant de prendre l’avion.
Si vous changez souvent d’altitude en voiture, il est recommandé de choisir un top-cap (airflows situés sur le dessus).
PS : Il est conseillé de bien fermer les airflows le temps du trajet.

Et si ça continu de fuir ?
Le problème peut aussi provenir d’un encrassement des joints ou d’une mauvaise fixation des joints d’étanchéité.

Entretien :
Au fil de la journée, votre cigarette électronique va entasser un tas de saleté, combiné à la condensation cela peut gêner le passage de l’air en compliquant la tâche aux joints d’étanchéité.
Pour y remédier il vous suffit de bien nettoyer votre clearomiseur avec un essuie-tout ou bien de démonter avec prudence votre atomiseur et de le passer sous l’eau tiède.
Vous pouvez aussi utiliser un bac à ultrason.

Montage et serrage :
Forcer sur les filetages en remontant votre atomiseur, peut provoquer les fuites.
Délicatesse est de mise lorsque vous revissez les pièces de votre atomiseur, si vous forcez trop cela pourrait abîmer les joints.
Ne pas trop forcer vous évitera de changer vos joints prématurément mais aussi de galérer à chaque fois que vous voudrez ouvrir votre atomiseur.

Résistance :
C’est le dernier recours quand les deux solutions précédentes ne suffisantes pas.
-Si vous la saturer de liquide lors de son amorçage, la résistance peut rejeter le liquide en trop.
-Une résistance mal vissée : Ceci peut être causé par une chute, dans ce cas dévissez puis nettoyer le liquide avec un essuie-tout et revissez délicatement.
-Bien utiliser sa résistance est primordial, par exemple une résistance utilisée à bas régime fera bouillir le liquide ce qui causera des fuites de liquide.
-Veillez à régulièrement changer votre résistance, si vous ressentez un goût de brûlé ou que la résistance commence à noircir il temps d’en acheter une nouvelle.

Si votre problème ne s’inscrit dans aucune de ces cases c’est que vous êtes tombé sur un produit défectueux.