C’est quoi la résistance ?

C’est une pièce maitresse de votre cigarette électronique, ses 2 fonctions principales sont de :

-Produire la vapeur.

-Garantir l’herméticité du réservoir.

Pour les résistances de clearomiseur prémonté, le diagnostic à l’œil nu est plutôt difficile, la façon dont les composants de la résistance sont assemblés ne vous permet pas de distinguer entre mèche et fil résistif.

Pour les atomiseurs reconstructibles, l’examen est plus facile, un simple coup d’œil vous donnera une idée sur la partie défectueuse.


Quelle résistance pour mon clearomiseur ?

Pour le savoir il vous suffit de bien lire la fiche du clearomiseur, pour chaque clearomiseur existe une résistance qui lui est compatible.


Quel type de résistance ?

Pour répondre à cette question, un petit rappel s’impose :

Le fil résistif de la résistance impacte considérablement le résultat final de la vape, certains cherchent une explosion de saveur tandis que d’autres privilégient les nuages de vapeur.

En tenant compte du fait que le choix se fait selon les préférences de chaque vapoteurs, il faudra néanmoins prendre en considération le mode d’utilisation avant de passer à l’achat.

-Le nickel et le titane sont exclusivement réservé pour le mode contrôle de température.

-Le kanthal et le nichrome fonctionnent exclusivement en mode puissance variable.

-L’inox convient aussi bien au mode contrôle temp qu’à celui de puissance variable.


Le montage

Le montage de la résistance influe aussi sur la vape. Certains nécessitent un seul fil tandis que d’autres en combinent plusieurs.

Les résultats sont multiples et le choix d’un montage au lieu d’un autre dépend du résultat désiré par le vapoteur.


Mèche coton ou mèche céramique ?

Les 2 présentent des avantages et des inconvénients :

La mèche en céramique par exemple dure plus longtemps que le coton et préserve bien le liquide. Elle est cependant plus sensible aux dry hits.



Valeur de la résistance

La valeur d’une résistance est mesurée en ohm.

Elle indique la puissance nécessaire à son fonctionnement.

Votre Mod ou votre batterie peuvent limiter votre choix, en raison des problèmes de compatibilité.

Le second critère est la méthode d’inhalation souhaitée :

-Pour une résistance > 1 ohm l’inhalation est indirecte (vapeur conservée en bouche puis aspirée dans les poumons).



Quand dois-je changer ma résistance ?

C’est simple, la dégradation de la saveur est le meilleur indicateur d’une résistance défectueuse.

Commencer à ressentir le goût du brulé et le signal d’alarme pour changer sa résistance.


Durée de vie d’une résistance

En théorie la durée de vie d’une résistance est de 2 à 3 semaines. Je dis bien en théorie

Compte tenu des différents facteurs qui peuvent écourter ou allonger cette durée.

-Une mèche mal amorcée : dans le meilleur des cas cela provoque un arrière-goût désagréable mais la résistance reste utilisable, par contre si la mèche est très abimée, la résistance est bonne à jeter.

-E-liquide : Votre résistance ne fera pas long feu si le taux de glycérine végétale de votre

e-juice est élevé.

-Fréquence d’utilisation : cela va de soit que plus la fréquence d’utilisation de votre e-cigarette est importante, plus la durée de vie de votre résistance baissera.

-Production en série : les défauts de fabrication sont très rares mais inévitables.

Récapitulons donc, pour optimiser la durée d’utilisation de votre résistance il va falloir s’assurer que la mèche n’est pas sèche, contrôler le taux de glycérine végétale de son e-liquide et enfin modérer sa fréquence et puissance d’utilisation.


Bien changer sa résistance

Tout d’abord ayez le bon réflexe de démonter et rincer à l’eau chaude votre clearomiseur à chaque changement de résistance.

Le changement de la résistance se décompose en 4 étapes

  1. Démontez votre clearomiseur.

  2. Retirez la résistance défectueuse.

  3. Insérez la nouvelle résistance, pensez à bien la visser afin de faciliter le contact électrique.

  4. Amorcez votre résistance.