DIY, « Do it yourself » ou « fais le toi-même », quel que soit la façon dont vous l’appelez, le principe est le même. Il s’agit de fabriquer son e-liquide de manière artisanale.

Outre les avantages économiques (le coût d’un flacon d’e-liquide DIY ne dépasse généralement pas 1.10 €), Le DIY vous permet d’avoir un contrôle total sur le rendu final des saveurs de votre liquide.

Mais attention, Les manipulation et les mélanges à faire requièrent un minimum de connaissances et de maitrise, surtout si vous utilisez des bases nicotinées.

Le port de lunettes et de gants de protection est fortement conseillé durant la manipulation des arômes et des boosters de nicotine.

Choix de la base VG/PG:

Le propylène glycol (PG) favorise le rendu des saveurs et provoque le HIT (la sensation d’obstruction de la gorge ressenti lors de l’inhalation) tandis que la glycérine végétale (VG) est responsable de la densité des nuages de vapeurs expirés.

Le dosage de ces deux composants dépendra du résultat de vape souhaité.

Vous pouvez bien sur ajouter la dose de nicotine de votre choix.

Pour plus de détails consultez notre article Bien choisir son taux de PG / VG.

Choix des arômes DIY:

Un large éventail de choix s’offre à vous, allant des arômes les plus basiques aux plus improbables.

Partant du principe que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on ne peut pas vous conseillez un arôme en particulier, mais on peut cependant vous donner quelques conseils pratique pour la préparation de vos mélanges :

-Si vous débutez, évitez de mélanger plusieurs arômes ensembles, vous ne percevrez au final qu’un seul.

-On vous conseille donc de débuter avec un ou deux arômes.

Pour plus de détails consultez notre article Conseils pour bien choisir ses arômes.

Choix des additifs DIY:

Les additifs ont pour rôle d’intensifier, d’améliorer ou d’atténuer le goût de certains arômes.

On peut citer par le Koolada et son apport de fraîcheur, le sour utilisé pour acidifier vos préparations sucrées ainsi que les adoucissant réputés pour maitriser l’intensité de certains arômes.

Pour plus de détails consultez notre article Conseils pour Bien choisir ses additifs.

Calculateur d’e-liquide

Télécharger E-liquide Calculator  

Vous vous demandez surement comment vous allez vous y retrouver dans tous ces calculs compliqués ? Plus besoin de vous en faire, le e-liquide calculator est là pour vous aiguiller dans le choix des bons dosages.

Equipement requis pour le DIY:

-Gants et lunettes pour votre protection.

-Seringue gradué pour remplir vos flacons ou votre réservoir.

-Flacons vierges.

-Etiquettes pour noter vos recettes.

-Sopalin pour être prêt à faire face aux imprévus.

Déroulement du DIY: 

Une des premières règles à savoir est que 1ml = 30 gouttes.

Il n’y a pas un dosage universel pour les arômes, le nombre de gouttes dépend de la puissance de ces derniers.

N’hésitez pas à effectuer plusieurs tests, c’est la solution qui va vous permettre d’ajuster vos dosages.

Il est recommandé de lire la fiche technique de l’arôme avant d’effectuer le 1er test, s’il n’y a aucune instruction on vous conseille de commencer avec 30 gouttes en tout.

Prenons l’exemple d’un mélange pomme cannelle :

5% d’arôme Pomme ce qui équivaut à 0.5 ml ou 15 gouttes.

5% d'arôme Cannelle ce qui équivaut à 0,5 ml ou 15 gouttes.

90% de base PG/VG ce qui équivaut à 9 ml ou 270 gouttes.

Pour avoir une idée sur la prépondérance d’un arôme au dépend d’un autre, Servez vous de votre odorat, cela vous permettra de bien ajuster les doses.

Afin de vous aider dans votre démarche de DIY, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différents forums ou à regarder des vidéos tutoriels.

Etapes à suivre :

-Inscrivez votre recette sur papier ou bien sur E-liquide Calculator.

-Commencez par verser vos arômes et additifs dans le flacon.

-Ajoutez votre booster, bien sur si vous voulez un e-liquide nicotiné.

-Remettez le bouchon, fermez le flacon et secouez énergiquement pendant une minute.

-Collez les étiquettes (mentionnant date et recette) sur vos flacons et placez-les à l’abri de la lumière pour commencer la phase de steep.

La phase de Steep:

C’est une étape très importante de votre DIY, elle consiste à laisser maturer votre e-liquide pour obtenir une bonne harmonisation des différents arômes utilisés.

Une fois votre préparation terminée, placez vos flacons dans le noir pour une durée qui dépendra de la nature de votre mélange ainsi que du résultat souhaité.

Pour un e-liquide fresh comptez de 1 à 2 jours de steep,

Pour un e-liquide fruitée comptez de 3 à 4 jours de steep,

Pour un E-liquide tabac ou gourmands comptez de 7 à 10 jours de steep,

Et enfin pour les plus complexes de vos préparations comptez de 10 à 15 jours de steep.

Il y’a 3 types de step :

A flacon fermé : favorise la concentration du liquide.

A flacon ouvert : Accélère la maturation du juice en le laissant s’oxydant au contact de l’air.

Hybride : Un mélange des deux.

Pour notre part nous vous conseillons :

Choisir un récipient en verre pour une meilleure conservation des arômes.

-Un steep à flacon ouvert pour un flacon de 10 à 30 ml

-Un steep à flacon fermé en position couché combiné a un un steep flacon ouvert d’une ou 2 heures par jours si vous êtes sur du 100ml.

Pour accélérer le steep vous pouvez :

Utiliser un bac à ultrason : une heure = une semaine de steep

Utiliser un mélangeur vortex : idéal pour accélérer l’homogénéisation des molécules

Placer vos e-liquides dans un bain marie à une température entre 30° et 37°, ensuite laissez les refroidir pour enfin répéter l’opération. (L’utilisation de flacons en verres est préconisée)

Pour plus de détails consultez notre article Bien steeper son e-liquide.